Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hello!

Sous ce beau soleil voici un aperçu de mes premiers jours. La marche à débuté de Nice pour aller s'échouer après Aspremont, un peu au dessus de Saint Clair. Ce jour là, une chose m'a marquée: il fait très chaud ! À Aspremont je croise même les pompiers en vigilance - alerte incendie ? Ouf ah non, ils jouent aux boules.

La première nuit n'aura besoin ni de tente, ni de duvet tellement l'air est chaud.

GTA - la moyenne Tinée
GTA - la moyenne Tinée

Le deuxième jour démarre tôt, 5h45, pour éviter la vague de chaleur. Direction le village d'Utelle!

Après Saint Clair je rentre dans les gorges de la Vesubie. Une fournaise !! Le sentier monte sans une once d'ombre. L'épreuve est rude : 6h30 de marche, plein sol ! J'ai découvert une chose importante: on peut dégouliner perpétuellement pendant plusieurs heures sans s'évaporer.

Les réserves d'eau se rationnent et malgré mes efforts, je n'arriverai pas à Utelle avant 15h.

Heureusement, j'aurai trouvé sur ma route une petite chapelle bien fraîche qui va sauver mon cerveau de la rôtissoire. Merci Saint Antoine, de m'avoir ouvert un instant les portes du paradis...

À Utelle, une brochette de mémés évoquera en patois plus de 40C à l'ombre... moi je n'ai plus la force de réfléchir. Je vais me coucher. Je ne sais toujours pas pourquoi j'ai pris un duvet...

GTA - la moyenne Tinée
GTA - la moyenne Tinée
GTA - la moyenne Tinée
GTA - la moyenne Tinée
GTA - la moyenne Tinée
GTA - la moyenne Tinée

Troisième jour, départ plus tôt 5h15 d'Utelle pour attaquer l'étape suivante qui doit m'amener à Saint Dalmas. Le lever de soleil avec le glapissement des renards a quelque chose de magique. Le sentier sera principalement à l'ombre, mais très long et je ne suis pas tout à fait remise de l'épreuve de la veille.

La journée s'achèvera donc à 12h à la vacherie des granges de Basquères, à côté d'une source et de framboisiers bien fournis.

Durant l'après-midi je recalcule mes itinéraires en admettant avec humilité que j'avais pensé aux ampoules, à la fatigue, au soleil, mais ni à la chaleur, ni au fait que ma plante de pieds vire intégralement au bleu (conséquence du poids du sac dans la descente).

Repas à 17h, couchée à 19h.

GTA - la moyenne Tinée
GTA - la moyenne Tinée
GTA - la moyenne Tinée
GTA - la moyenne Tinée
GTA - la moyenne Tinée

Quatrième jour, levée encore plus tôt !! Début de rando à 5h en frontale. Le timing semble le bon car l'essentiel de la montée du roc d'Utelle, jusqu'au col de Caïre se fait à la fraîche. Sur la route, j'aurai dérangé quelques biches.

Puis débute la longue descente jusqu'à la Roche.

À ce stade j'admire les gros. C'est vrai quoi! Moi avec mon sac je dois peser au plus 85kg, et je galère. Je n'ai plus aucun moelleux sous les pieds... mais j'ai d'autres chaussures ! Eux ils ne peuvent même pas poser leur surplus de poids... on n'y pense pas assez.

Je descends, je denscends. Je trouve de l'eau qui coule ! (Joie!!) puis démarre une petite remontée vers Rimplas. Il est 12h, et sans le savoir, je viens de pénétrer dans une nouvelle fournaise !

Cette fois-ci, pas de chapelle providentielle à l'arrivée, mais une triple fontaine magique vers laquelle je cours. Une bonne âme m'offrira une bouteille d'eau fraîche au Pulco quand elle me verra plonger complètement habillée dans la fontaine. On ne le dira jamais assez: l'eau c'est la vie.

Arrivée enfin à Saint Sauveur sur Tinée, je fais le calcul de ma journée : 9h de marche, 770m en D+, 1989m en D-, 29km !

Il me semblait bien aussi que ça chauffait un peu...

GTA - la moyenne Tinée
GTA - la moyenne Tinée
GTA - la moyenne Tinée
GTA - la moyenne Tinée
GTA - la moyenne Tinée

Demain si tout va bien, je rentre dans le parc du Mercantour. Direction refuge de Longon puis Roya. Nous verrons bien si je garde ce rythme là!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :